+ Danses Swing

Les origines de la danse swing remontent aux années 20, avec le Charleston. Cette danse, qui est au départ une danse individuelle, se modifie au fil du temps. Les gens commencent à danser en couple, à l’image de la valse, par exemple. Très endiablée, la danse se pratique à l’époque sur les rythmes rapides des big bands, comme celui de Duke Ellington.

 

Dans les universités américaines, les étudiants transforment le Charleston en danse bouffonne : la même que dansent Popeye et Goofy. C’est la naissance du Collegiate Shag.

 

Dans les années 40, dans l’île de Balboa, le Charleston prend une autre tangente. À cause du manque d’espace et de la rapidité de la musique, les danseurs se rapprochent beaucoup, jusqu’à se tenir tout à fait collés, mais esquissent des pas très compliqués. Le Balboa est alors né.

 

Le swing tombe en désuétude dans les années 70, disparaissant presque complètement. Il faut attendre les années 90 avant que de jeunes enthousiastes découvrent de vieilles vidéos et tentent de reproduire ce qu’ils y voient. Une danse plus simpliste, éloignée de sa forme originale, résulte de ces expériences. On la nomme East Coast Swing.

 

De nos jours, on incorpore au swing de Frankie Manning et de plusieurs autres danseurs de la première vague qui ont contribué à le ramener plus près de ses origines, des notions de danses plus modernes comme le hip hop, le jazz moderne ou le West coast swing. Ainsi, le swing se constitue désormais de toute une mosaïque de styles, mais se caractérise toujours par une énergie débordante et un brin de folie.


Lindy Hop

Balboa

Des styles

Frankie Manning

Shorty George

2-Savoy Ballroom et le Cotton Club

Savoy Ballroom et le Cotton Club

Des films

Les big bands

Le swing


Le swing

Lindy Hop

Frankie Manning

Balboa

Shorty Georges

Des styles

Lieux mythiques

Des films

Des big bands